Au service des dirigeants des TI
en enseignement supérieur du Canada

CUCCIO est fier d’aider la communauté des professionnels des TI dans l’enseignement supérieur au Canada à nouer des liens.

news

Western University
frame pjf

Nouvelles et mises à jour

Un colloque qui renforce la communauté, de plus d’une façon

Quiconque dans le domaine vous le dira, un événement comprend bien plus de choses qu’il n’y semble à première vue.

Or, il en est de même concernant les effets que peut produire un événement sur l’organisation qui l’accueille – un sentiment que partage certainement l’organisation hôte de ce colloque de trois jours.

Terry Nikkel est vice-président adjoint des services de technologies de l’information de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il a commencé à plancher sur l’organisation de l'événement 2015 peu de temps après la clôture de CANHEIT 2014.

« Nous connaissons les gens de l'Île-du-Prince-Édouard et ceux qui ont accueilli CANHEIT l'année d'avant. On peut donc puiser dans une expérience assez riche, déclare Terry. Nous avons également discuté de ce que nous avons aimé ou moins aimé et de ce que nous pourrions reproduire ou adapter des événements précédents. Cette année, les participants vont pouvoir profiter à la fois de choses que nous avons aimées et d’éléments complètement nouveaux. » 

Comme l'explique Terry, le fait que CANHEIT se déroule à l'UNB à Fredericton est assez inattendu.

« Au départ, il n’était pas du tout prévu que la rencontre se déroule dans l'Est, explique-t-il. Mais comme l’ACPAU [Association canadienne du personnel administratif universitaire] tient son assemblée annuelle à Saint John juste avant CANHEIT, on s’est dit qu’il serait intéressant de pouvoir faire des séances d'échange et de réunir les deux groupes pour qu’ils tissent des liens. »

Selon Terry, ce hasard a été formidable pour l'UNB. Le rôle d’organisation hôte que l’université a joué s’est avéré une expérience enrichissante.

« Un des aspects vraiment intéressants de CANHEIT, c’est que l’hôte bénéficie d’une bonne latitude sur le plan de l’organisation et peut y ajouter sa touche personnelle, explique Terry. Cela ajoute au plaisir. »

« Pour mon équipe, toute l’expérience CANHEIT – qu’il s’agisse de préparer le colloque ou d’accueillir les invités – est constructive et agréable, se réjouit Terry. C’est bon pour mon personnel – cela lui permet de découvrir de nouvelles tâches d'organisation et d’établir des liens avec les gens d'une manière différente. »

Cette année, selon Terry, les délégués apprécieront particulièrement les exposés et les présentations des fournisseurs.

« L'activité avec les fournisseurs (en tout, 25) va être particulièrement intéressante parce qu’ils seront tous au même endroit, tous ayant leur kiosque dans les mêmes locaux, précise Terry. Les participants de CANHEIT auront là l’occasion d'explorer ce qui se fait de plus récent et de plus fantastique… nous sommes vraiment chanceux à l'UNB d’avoir des espaces si grands et de pouvoir donner aux fournisseurs une si belle visibilité. »

Si Terry a dirigé de main de maître l’organisation de CANHEIT 2015, il avoue que tout le mérite revient à son équipe et aux efforts qu’elle a investis dans le projet.

« Mon travail est grandement facilité par la présence d’une excellente équipe, ajoute-t-il. Le chef de projet s’assure de régler des milliers de détails et nous avons réparti le travail, de sorte que tout le monde est motivé et heureux de mettre la main à la pâte. D’ailleurs, l’équipe des services de technologies de l’information de l'UNB n’a pas tout fait toute seule. Elle a pu compter sur les services de conférence, les services alimentaires, les gens des installations, de la technologie en classe et notre personnel de Saint John. Quel boulot d’équipe formidable! Des gens qui, habituellement, ne travaillent pas ensemble se sont mis à collaborer en parfaite harmonie. Ça va être une excellente rencontre. »

Pour en savoir plus sur CANHEIT 2015, consulter le site web.