Au service des dirigeants des TI
en enseignement supérieur du Canada

CUCCIO est fier d’aider la communauté des professionnels des TI dans l’enseignement supérieur au Canada à nouer des liens.

news

Western University
frame pjf

Nouvelles et mises à jour

Des universités de l’Ouest, du Centre et de l’Est du Canada honorées à la première remise des prix CUCCIO à CANHEIT 2015 à Fredericton

Fredericton (N.-B.) 23 juin 2015 — L’annonce des premiers lauréats des prix CUCCIO a été faite le jeudi 18 juin dans le cadre de CANHEIT 2015, un colloque de la communauté des technologies de l’information (TI) appliquées au domaine des études supérieures, qui se tenait à l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton.

On a profité du gala du 18 juin pour célébrer la collaboration, l’innovation et la communauté en récompensant des établissements universitaires qui, pour cette première remise de prix, étaient de la Saskatchewan, de l’Ontario et du Canada atlantique.

« Ce programme de prix est destiné à récompenser la communauté des TI en contexte d’études supérieures au Canada et à célébrer sa contribution à ce milieu particulier », déclare Lori MacMullen, directrice générale du CUCCIO. « Cette année, nous inaugurions le programme des prix CUCCIO en vue de créer un sentiment d’excellence en TI dans le monde des études supérieures. Nous espérons que tous les candidats, finalistes et membres du CUCCIO ressentent alors une grande fierté du travail accompli chaque jour pour appuyer une utilisation novatrice, concrète et efficace des TI dans l’exécution des mandats institutionnels d’enseignement, d’apprentissage, de recherche et d’administration. »

Les prix CUCCIO sont remis dans trois catégories : collaboration, innovation, communauté.

Le prix inaugural de la collaboration a été remporté par le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard (Réseau informatique éducatif du N.-B./Î.P.É.).

« Le réseau informatique N.-B./Î.P.É. est un des consortiums de TI des études supérieures qui réussit le mieux au Canada, commentait Terry Nikkel, vice-président adjoint des services de technologies de l’information de l’Université du Nouveau-Brunswick, qui a accepté le prix CUCCIO pour la collaboration au nom du groupe. Nous avons appris à travailler ensemble de manière efficace. Notre objectif commun est de déployer des solutions technologiques d'avant-garde dans tout le groupe – dont les membres peuvent représenter quelques centaines ou plusieurs milliers d’étudiants – en réduisant le total des coûts des TI pour tout le monde. »

Le prix inaugural de l’innovation a été décerné à l’Université de Toronto pour son projet pilote de surveillance d’examens en ligne (University of Toronto’s Online Proctoring Pilot Project).

La surveillance d'examens en ligne était (et l’est toujours) quelque chose de tellement nouveau au Canada que beaucoup de gens n’avaient même jamais entendu parler du concept », expliquait Fareed Teja, superviseur de la technologie des communications et de l’information académique à la faculté des sciences infirmières Lawrence S. Bloomberg de l’Université de Toronto, lauréat du prix CUCCIO pour l’innovation. Grâce à ce projet pilote, nous avons pu élaborer les nôtres et les partager, mettre en évidence les problèmes soulevant des opinions nuancées et servir d'étude de cas pour les autres établissements qui voudraient aborder la question de l'intégrité académique dans les examens en ligne. »

Le gagnant du prix inaugural de la communauté a été remis à Jeff Gardiner, président du groupe de sécurité de l’information du CUCCIO et chef de la sécurité de l’information à l’Université Western Ontario.

« Grâce au leadership de Jeff, le groupe de sécurité de l’information du CUCCIO est devenu une communauté étroite où on encourage la collaboration et où le partage est monnaie courante, affirmait Mark Roman, président du conseil d’administration du CUCCIO qui est dirigeant principal de l’information et vice-président adjoint à l’Université de la Saskatchewan. « J’ai fait partie de nombreux groupes semblables, mais celui du CUCCIO m’est le plus utile en tant que professionnel canadien de la sécurité dans les études supérieures. Jeff mérite qu’on reconnaisse son travail et les résultats tangibles et réels qu’il a produits. Il a toute ma gratitude pour son engagement à rendre tout le milieu des études supérieures plus sécuritaire du point de vue du travail et du partage des données. »