Au service des dirigeants des TI
en enseignement supérieur du Canada

CUCCIO prend des initiatives motivées pour les membres et avec des parties intéressées canadiennes et étrangères.

Initiatives

Simon Fraser University
frame pjf

À l’échelle nationale

Le CUCCIO ne se contente pas d’aider les universités membres et leurs dirigeants et employés des TI à exceller sur le campus. Il contribue également à s’occuper, à l’échelle nationale, d’enjeux ayant trait aux TI dans l’enseignement supérieur. Il s’y emploie notamment par les activités suivantes :

  • Participer aux activités du Conseil du leadership sur l’infrastructure numérique et les soutenir. Ce Conseil est reconnu par ses organismes participants comme un véhicule de discussion leur permettant de s’entretenir, d’agir de concert et de s’employer à coordonner les politiques, les responsabilités, les stratégies et les tactiques visant à améliorer l’infrastructure numérique canadienne qui sert d’appui à la recherche, à l’éducation et à l’innovation.
  • Soutenir le développement continu de la Fédération canadienne d’accès (FCA), un service, exploité par CANARIE (Réseau évolué de la recherche et de l’innovation du Canada), qui gère les accès authentifiés pour les milieux canadiens de la recherche et de l’enseignement supérieur. En collaboration avec CANARIE, le CUCCIO fournit des avis et des conseils pour favoriser la croissance et l’influence du FCA. Pour en savoir plus sur la Fédération canadienne d’accès et sur la procédure d’adhésion, consultez le site web de CANARIE.
  • Agir comme porte-parole national pour les défis à relever et les questions qui se répercutent sur les TI dans l’enseignement supérieur. Le CUCCIO participe activement aux efforts de sensibilisation comme le processus de renouvellement du mandat régulier de CANARIE. Il est également invité à commenter les questions de TI dans l’enseignement supérieur par Universités Canada. De plus, le CUCCIO s’est associé à d’autres organisations nationales en relation avec les TI et l’enseignement supérieur pour rédiger des documents à présenter au gouvernement du Canada dans le cadre de la stratégie sur l’économie numérique.
  • Collaborer régulièrement avec d’autres organisations dans des domaines de préoccupation ou d’intérêt communs. Parmi ces organismes, mentionnons l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU), l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC), le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) et l’Association des registraires des universités et collèges du Canada (ARUCC).